La stérilisation des animaux

La stérilisation est une technique chirurgicale qui vise à retirer à l’animal sa fonction reproductrice. Elle se fait aussi bien aux femelles qu’aux mâles, sauf que dans le premier cas, le terme le plus approprié est l’ovariectomie et dans le second cas, la castration. Alors, que savoir réellement de ce phénomène ? Le point dans cet article.

Stérilisation des animaux : définition

Chez la femelle, la stérilisation, du moins l’ovariectomie, consiste à enlever les ovaires. Lorsqu’elle s’effectue par exemple chez la chienne, elle élimine toutes les nuisances relatives aux chaleurs, telles que les fugues, les pertes de sang et réduit la fréquentation des chiens. Réalisée avant un an, notons que la stérilisation réduit considérablement le risque de tumeur mammaire et celui de l’infection de l’utérus. En revanche, pour les lapines, le procédé le plus utilisé est l’ovariohystérectomie, puisque ces dernières développent généralement avant 5 ans un cancer de l’utérus. Le but est donc de préserver leur santé et d’espérer un retour à un comportement normal.

A lire aussi : Adopter un Dragon d'eau comme animal de compagnie

Par ailleurs, pour les mâles, la castration consiste également à l’enlèvement de la fonction reproductrice. Chez les chiens par exemple, il s’agit du retrait des testicules qui élimine automatiquement les fugues dues aux chiennes en chaleur. Cela est aussi valable chez les chats qui deviennent faciles à vivre et plus dociles.

Les avantages de la stérilisation des animaux

La stérilisation présente plusieurs avantages aux animaux. Il faut entre autres noter :

A lire également : Comment bien choisir son chauffage d'aquarium ?

La réduction des problèmes sanitaires

La stérilisation participe à la réduction des problèmes sanitaires chez les animaux. En effet, les femelles développent facilement le pyomètre, c’est-à-dire une infection de l’utérus, pendant qu’elles vieillissent. Cela se justifie par leur cycle hormonal qui deviennent irréguliers. Ce qui entraîne des débalancements hormonaux, source de décès de certaines femelles.

L’éradication de certains problèmes comportementaux

Les animaux non stérilisés, les mâles en particulier, sentent en permanence l’envie de satisfaire leur instinct de reproduction. Du coup, ils sont tentés de fuguer de la maison, ce qui peut occasionner des accidents avec des voitures, par exemple. À cela s’ajoute le risque de perte de l’animal, notamment lorsque celui-ci a de la difficulté à retrouver le chemin de retour. Dans ces cas, la stérilisation est utile pour supprimer les pulsions sexuelles et réduire, en l’occurrence, le vagabondage et les fugues.

Par ailleurs, la stérilisation permet également :

  • La diminution de la surpopulation animale;
  • La réduction du nombre d’euthanasies et d’abandons ;
  • L’élimination des facteurs désavantageux relatifs à la fertilité.

Les meilleurs moments pour stériliser un animal

Il est important d’attendre le moment idéal pour stériliser son animal. Pour les chiens et les chats par exemple de moins de 45 Ibs, la stérilisation peut se faire vers 6 mois. Mais, au-dessus de ce poids, il est préférable de se rapprocher d’une équipe de vétérinaire compétente pour diagnostiquer l’animal et déterminer la période idéale pour sa stérilisation.

Les risques liés à la non-stérilisation des animaux

La non-stérilisation des animaux peut entraîner de nombreux problèmes de santé, tant pour l’animal que pour son propriétaire. Effectivement, les femelles peuvent développer des infections utérines graves telles que la pyomètre ou encore le cancer du sein, qui est une maladie très répandue chez les chiennes non stérilisées.

Chez les mâles, l’absence de stérilisation peut causer des problèmes tels que la prostatite et le cancer testiculaire. Vous devez noter qu’un animal non stérilisé a tendance à avoir un comportement plus agressif et territorial, ce qui peut parfois mettre en danger ses congénères ou même son entourage.

Il faut savoir que l’accouplement entre deux animaux non stérilisés peut causer une surpopulation animale dans certains quartiers ou régions. Cette surpopulation engendre souvent des problèmes sanitaires ainsi qu’une augmentation du nombre d’animaux abandonnés dans les refuges.

Vous devez prendre le temps de vous renseigner auprès d’un vétérinaire compétent afin d’avoir toutes les informations nécessaires concernant la stérilisation et prendre une décision éclairée quant à cette pratique médicale.

Comment se déroule une stérilisation chez les animaux domestiques

La stérilisation des animaux domestiques est une procédure chirurgicale courante qui consiste à retirer les organes reproducteurs de l’animal. Cette opération est pratiquée sous anesthésie générale pour minimiser la douleur et le stress subis par l’animal.

Chez les femelles, la stérilisation se fait en retirant les ovaires et l’utérus. Cette intervention s’appelle l’ovario-hystérectomie. Les mâles sont stérilisés en retirant leurs testicules lors d’une opération appelée orchidectomie.

Avant toute intervention, votre vétérinaire examinera votre animal pour vérifier qu’il peut être soumis à une anesthésie générale sans risques. Il vous fournira aussi toutes les informations nécessaires sur la préparation de votre animal avant l’intervention.

Lorsque vous amenez votre animal chez le vétérinaire, il sera d’abord placé sous anesthésie générale afin que son corps soit complètement détendu pendant l’intervention chirurgicale.

Le temps nécessaire pour effectuer cette intervention variera selon l’espèce et le sexe de votre animal, mais ce type d’opération ne prend normalement pas plus de 30 minutes chez un chat ou un chien adulte.

Après avoir été stérilisé(e), vous devez surveiller votre animal et suivre strictement toutes les recommandations du vétérinaire concernant son rétablissement. Cela inclut notamment prendre en compte ses besoins alimentaires spécifiques ainsi que sa convalescence post-opératoire.

La stérilisation est une procédure sûre et efficace qui peut aider à prévenir les maladies liées à la reproduction tout en contribuant à éviter les problèmes de surpopulation animale. Cette opération chirurgicale courante devrait être considérée comme un investissement dans la santé et le bien-être de votre animal de compagnie.

à voir