Les animaux et la protection de l’environnement

Les différentes exigences en rapport avec l’élevage ne cessent d’augmenter. En effet, les animaux, lorsqu’ils grandissent ont besoin de plus d’espaces. Dans le même temps, plusieurs autres sociétés prônent une certaine protection de l’environnement. Mais quel est alors l’impact de l’élevage sur la protection de l’environnement ? C’est la réflexion que nous menons dans le présent article. Lisez

Des animaux en rente dans les prés : quel en est l’effet sur l’environnement ?

Pour plus d’un, c’est seulement dans la nature qu’un animal est susceptible de mieux et bien se porter. La vérité est que ce n’est toujours pas le cas puisque d’autres solutions existent bel et bien pour optimiser le confort de nos animaux. Mieux, ce sont des alternatives qui répondent aux normes et remplissent les exigences en termes d’élevage. En effet, il vous suffira d’aménager des étables de manières à les rendre confortables et adaptés pour les animaux. Cet de choses prend tout son sens lorsqu’on sait que de plus en plus, l’élevage extensif n’a plus trop de sens. Il suffit de voir ses nombreuses conséquences sur l’environnement pour s’en rendre compte.

A lire en complément : Quelle est la durée de vie d'un lapin bélier ?

Par ailleurs, certains animaux comme la vache émettent du méthane. C’est une substance extrêmement dangereuse que le CO2. Du coup, si les vaches passent plus de temps dans les pâturages ou à l’extérieur, elles pourraient en produire davantage. Ce qui n’est pas le cas en interne, dans une étable où il n’y a pas assez d’émission de gaz à effet de serre. Aussi lorsqu’on doit tenir compte du climat, on se rend compte qu’un élevage intensif parait mieux opportun et avantageux pour tous. D’ailleurs, les pâturages ainsi libérées constituent des espaces pour de grandes cultures.

Les animaux et la protection de l’environnement : quelles dispositions prendre ?

Faut-il faire son élevage tranquillement ou protéger l’environnement ? Cette question, beaucoup se la pose. En effet, tant, ils veulent le bien de leurs bêtes, tant ils tiennent beaucoup à la planète. Ce qui est intéressant, c’est qu’il est possible de trouver un accord, un juste milieu qui pourrait arranger les deux parties. Mais avant tout, il est important de répondre à un certain nombre d’exigences. Il s’agit entre autres de :

A lire aussi : La stérilisation des animaux

  • Exigences et des critères pour détenir des animaux ;
  • La protection de l’environnement ;
  • Surtout la durabilité

Ces différentes dispositions sous entendent par exemple la non utilisation de produits phytosanitaires encore moins de lisier. Il faudra aussi dans une certaine mesure voir la possibilité de faire un élevage d’une petite quantité d’animaux sur une grande superficie. Il serait aussi intéressant que des lois soient aussi votées pour cadrer la question. Faire donc faire comme en Suisse ou les éleveurs sont soumis à une puissante loi de protection des animaux et des plantes ne serait qu’une bonne alternative.

à voir