Les animaux et l’abandon

Abandonner son animal est vu comme un acte de torture et de maltraitance qui est sévèrement puni par des dispositions légales. Chaque année pourtant, il n’est pas rare de constater que des milliers d’animaux domestiques sont abandonnés à leur sort. S’il est urgent de lutter contre ce fléau, il est tout aussi important d’en connaitre les causes. Ceci permettra de savoir quelles mesures prendre pour y mettre fin. Cet article vous renseigne sur la question relative à l’abandon des animaux. Lisez.

Un abandon d’animal : c’est quoi ?

Selon la loi en France, l’abandon est le fait de laisser un animal sans le moindre soin, sans qu’il n’ait la possibilité de s’alimenter ou de s’abreuver. Bref, c’est le fait de laisser son animal sans entretien, le fait de le négliger. En plus d’être un acte assez déplorable, l’abandon d’animal vous expose à des sanctions devant la loi.

A lire en complément : Tout sur les bar à chats : tendances, bienfaits et conseils pratiques

En effet lorsque vous abandonnez votre animal domestique, l’apprivoisez ou le tenez en captivité, il est possible que vous fassiez la prison. Vous encourez, en effet, une peine d’emprisonnement allant jusqu’à trois ans. Aussi aurez-vous à payer une amende qui s’élève à plus de 45000 euros. Malheureusement, ces différentes dispositions ne semblent pas inquiéter certains.

Pourquoi certains abandonnent leurs animaux ?

Il faut par ailleurs dire que plusieurs raisons conduisent à l’abandon des animaux par certains propriétaires. Le premier facteur demeure les problèmes financiers. Nous distinguons aussi plusieurs autres facteurs tels que les déménagements, les problèmes de la vie. L’arrivée des grandes vacances constitue aussi un facteur d’abandon. Ceci est dû au fait qu’à cette période, plusieurs propriétaires ne savent plus comment faire garder leur animal.

A lire également : Pourquoi mon chat ne ronronne pas ? Causes et solutions

Il est donc primordial que quiconque a le projet de se procurer un animal domestique prenne conscient de ce dans quoi il s’engage. Ces animaux méritent qu’on en prenne soin. Il faut donc bien murir la décision d’élever un animal et prendre l’engagement sur plusieurs années. C’est la raison pour laquelle il faut trouver des voies et moyens pour luter contre ce fléau.

L’abandon d’animaux : comment lutter contre ?

C’est le ministère de tutelle qui a mis sur pied un plan efficace pour une lutte efface contre l’abandon des animaux. Il s’agit d’un plan d’action en trois phases à savoir :

  • La sensibilisation ;
  • L’organisation et l’accompagnement ;
  • Et la sanction.

Ces différentes phases sont mises en œuvres suivant une planification bien spécifique. Il est d’ailleurs dans l’intérêt de tous de veilleur au respect des deux premières mesures. Autrement, les sanctions pourraient tomber et cela ne sera pas à votre avantage.

Les conséquences de l’abandon d’animaux sur leur bien-être

L’abandon d’un animal est un acte cruel qui a des conséquences désastreuses sur son bien-être. Lorsqu’il se retrouve seul et abandonné, l’animal perd tous ses repères et se sent vulnérable face au monde extérieur.

Le stress engendré par cette situation peut avoir de graves répercussions sur sa santé mentale et physique. Les animaux abandonnés peuvent ainsi développer des troubles du comportement tels que l’anxiété, la dépression ou encore des phobies.

Ils sont souvent exposés à des conditions de vie précaires qui nuisent considérablement à leur santé physique. Ils peuvent souffrir de malnutrition, d’infections diverses ou encore être victimes d’accidents.

Les animaux domestiques ont besoin de soins réguliers pour maintenir leur bonne santé. Sans la présence humaine qui assure ces soins essentiels (comme le toilettage, les vaccinations, les traitements contre les parasites), ils risquent rapidement de tomber malades ou même mourir.

Lorsqu’un animal est abandonné dans la nature, il doit faire face à une multitude de dangers tels que les prédateurs ou le manque d’eau et de nourriture. Dans ces situations extrêmes où leurs instincts ne suffisent plus pour survivre dans un environnement hostile quasiment inconnu, ils peuvent finir par succomber très vite si personne ne vient à leur secours.

L’abandon d’animaux entraîne non seulement un grand traumatisme psychologique, mais aussi une atteinte grave au niveau physiologique. C’est pourquoi, pensez à bien mesurer ces enjeux afin d’éviter ce geste qui peut paraître anodin, mais dont les conséquences sont terribles pour l’animal.

Les alternatives à l’abandon d’animaux : comment trouver une solution adaptée ?

Lorsqu’on est confronté à une situation difficile avec son animal de compagnie, il peut être tentant de l’abandonner. Il existe des alternatives pour éviter ce geste cruel et douloureux pour l’animal.

La première chose à faire avant de prendre la décision radicale d’abandonner son animal est de se poser les bonnes questions : pourquoi souhaite-t-on s’en séparer ? Est-ce que c’est temporaire ou définitif ? Quelle est la réelle cause du problème ?

Il faut savoir qu’il existe des solutions adaptées à chaque cas spécifique. Si vous êtes dans l’impossibilité momentanée (maladie, hospitalisation) d’assumer vos responsabilités vis-à-vis de votre animal, pensez aux pensions qui peuvent le prendre en charge pendant un temps déterminé.

Si vous rencontrez des difficultés financières liées aux soins nécessaires pour votre compagnon (comme les frais vétérinaires), renseignez-vous auprès d’associations caritatives. Ces dernières proposent souvent un soutien financier ainsi que des conseils pratiques en matière d’éducation et de santé animale.

Dans le cas où vous déménagez ou changez vos habitudes au quotidien (horaires décalés par exemple), cherchez une solution alternative comme confier votre animal à un ami ou membre de la famille plutôt que de l’abandonner purement et simplement.

Si vous avez choisi d’accueillir un nouvel animal chez vous mais n’y arrivez pas vraiment avec celui-ci, ne paniquez pas. Il est possible de trouver une famille d’accueil temporaire pour l’animal en question, ou bien le confier à un refuge qui se chargera ensuite de lui trouver un nouveau foyer.

Il existe toujours des solutions alternatives à l’abandon animalier. N’hésitez pas à vous renseigner et chercher conseil auprès d’un professionnel (vétérinaire) ou d’une association spécialisée dans la protection animale afin de trouver la solution adéquate pour votre compagnon et éviter ainsi tout abandon inutile.

à voir