Pourquoi mon chat m’attaque ?

Le chat est un animal affectueux qui apprécie les câlins. Bien que ce soit un félin, son agressivité sera orientée vers de potentielles proies. Dès lors, l’attaque d’un chat vers son maître n’est jamais anodine. Cela cache un problème. Si le vôtre vous attaque, voici quelques raisons pouvant expliquer cette agressivité.

Une attaque du chat caressé mordeur

Les chats apprécient bien les câlins et toutes les marques d’affection associées. Toutefois, votre animal de compagnie pourrait bien vous attaquer alors que vous le caressez. C’est le syndrome du chat caressé mordeur. Il ne s’agit pas réellement d’une attaque méchante, car votre félin n’y a recours que pour vous signifier qu’il ne veut plus de contact physique.

A lire également : Chat qui attaque : comprendre et agir sans punition

Ce type d’attaque a généralement lieu après de très longues minutes de câlins. Si votre animal semble bien apprécier ce moment affectif, il peut arriver qu’il s’en lasse. Pour mettre fin à ce contact physique qui devient interminable, il peut vous mordre. Mais une fois encore, ce n’est rien de méchant : c’est la façon de votre chat de dire STOP !

Une réaction qui résulte d’une excitation

Pendant les séances de jeu, il arrive que les chats mordent ou griffent leur maître. Comme dans le cas précédent, il ne s’agit pas d’un acte méchant, car l’animal le fait par excitation. Pour les félins, mordre ou griffer pendant le jeu est un comportement naturel. Dès lors, il vous revient de l’éduquer afin que vous puissiez le divertir sans finir avec les mains en sang.

A voir aussi : Les meilleurs harnais pour chat sur le marché

Une attaque conditionnée par de la douleur

chat

Le chat qui attaque ne le fait jamais sans raison. Il peut arriver que votre félin vous attaque à cause de la douleur. Dans certains cas, cela résulte d’un acte accidentel comme quand vous lui marchez sur la queue ou les pattes.

De même, vous pouvez subir une attaque en le tripotant. Si c’est le cas, vous avez sûrement touché à une partie du corps qui lui cause de la douleur. Vous devez alors l’identifier et lui apporter les soins qu’il faut.

Une agressivité qui vient de la peur du chat

Le chat apeuré va passer à l’attaque ! En effet, lorsque l’animal se sent menacé, ce dernier va instinctivement se défendre. Contrairement aux autres attaques qui surviennent sans signes annonciateurs, vous serez prévenu quand il se sentira menacé.

Ici, le chat va feuler, faire le dos rond, avoir les pupilles dilatées, se mettre dans un coin comme s’il fuyait un danger, etc. Si vous subissez une attaque dans ce cas, c’est sûrement parce que vous n’avez pas su déceler ces signes annonciateurs. Vous vous en sortirez avec des griffures ou des morsures ou les deux simultanément.

Comment prévenir les attaques de son chat ?

Les attaques de chat sont souvent des réactions à un stress, une peur ou une douleur. Voici donc quelques conseils pour prévenir ces attaques.

La première chose à faire est de comprendre les signaux corporels que votre chat vous envoie. Cela peut inclure l’observation des yeux, du corps et des oreilles de votre chat afin d’être conscient de ses émotions actuelles.

Il faut aussi éviter tout ce qui pourrait causer du stress au félin. Il s’agit notamment du bruit excessif, des changements fréquents dans la routine quotidienne, du manque d’exercice physique régulier et même certains produits chimiques ménagers nocifs qui peuvent contribuer à l’anxiété chez les chats.

Si vous avez observé chez votre animal domestique un comportement inhabituel associé à une agression accrue, comme par exemple sortir plus tard que d’ordinaire, cela peut indiquer qu’il souffre physiquement. Dans ce cas-là, contactez rapidement un vétérinaire.

Les erreurs à éviter lorsqu’on est face à un chat agressif

Lorsque vous êtes confronté à un chat agressif, il y a certainement quelques erreurs que vous devez éviter. Ne jamais crier ou frapper votre chat car cela pourrait causer de l’anxiété et de la peur chez lui. N’essayez pas de le prendre dans vos bras ou même d’essayer de le toucher sans penser à aider votre animal à se détendre.

Il faut aussi éviter de faire des mouvements brusques qui pourraient effrayer encore plus votre félin. Vous pouvez simplement rester immobile pendant quelques secondes avant de reculer lentement pour permettre au chat d’avoir son propre espace personnel. Si vous avez plusieurs chats, il peut être judicieux de les séparer temporairement afin qu’ils puissent tous retrouver leur calme individuel. Si la situation persiste malgré toutes ces précautions prises, alors il est nécessaire de consulter un vétérinaire comportementaliste qui saura donner les conseils adaptés en fonction des antécédents du félin.

Comprendre les signaux corporels envoyés par notre animal domestique ainsi que son environnement est crucial pour prévenir les attaques agressives chez nos félins adorables !

à voir